• Du petit jogging du dimanche au trail

    Il n'y a qu'un pas que l'on aura du mal à franchir du jour au lendemain. Si certains sont fatigués des les premières foulées lorsqu'il s'agit de pratiquer le jogging, pour d'autres, il s'agit d'un vrai parcours du combattant avec beaucoup d'obstacles et une évolution en milieu hostile comme en témoigne le trail qui nécessite un équipement sportif approprié.

     

    Du petit jogging du dimanche au trail

    Depuis la date de la création de ces différents événements, seulement une petite poignée de personnes ont réussi à finir l'épreuve. Il est donc impératif d'être bien préparé avant d'affronter de fortes chaleurs ou des températures très  basses !

    Voici une liste rapide des cours les plus dangereuses à réaliser seul ou accompagner :


    Yukon Canada
    : 560 km à parcourir Cela parait des plus difficiles. Surtout que le froid est bien présent dans ses contrées ; les participants doivent gérer leur vivres, équipements pour supporter une situation climatiques complexe : vents, neige, température négative...

     

    Marathon des sables au Maroc : 250 km de distance à parcourir. Ce n'est pas la neige mais bien le sable qui vous attend avec des températures qui peuvent tenir par 40°C. Si vous préférez la chaleur ou froid, cette épreuve est faite pour vous. Bon, vous prendrez bien soin de faire attention aux animaux surtout les petits qui peuvent sévir la nuit comme les scorpions.

     

    La diagonale des fous en Ile de La Réunion : 160 km de distance à parcourir avec un dénivelé de plus de 10 000 mètres. Le taux d'abandon est de plus de 30% par jour. Bref, c'est une épreuve redoutable qui vous attend.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :